Divination algorithmique

08 décembre 2017, rue des Écoles, Paris 11ème.

Je me rends dans une boutique dédiée aux jeux de hasard. Je cherche un boulier à manivelle pour effectuer un tirage de nombres qui détermineront les coordonnées géographiques de ma destination.

Le vendeur ne voit pas de quoi je veux parler. Au fil de la conversation il m’explique que ce sont surtout les anglo-saxons qui utilisent ce type de matériel, les français ont pour usage de piocher des jetons dans un sac.

08 décembre 2017, Centre Pompidou, 5ème étage, salle n°24, 17 :00 – 21 :00.

Il y a quelques mois une salle sur Cage et l’esthétique du hasard a ouvert. Le Yi-King refait surface dans ma pensée.

09 décembre 2017, Médiathèque du Musée du Quai Branly.

En Mongolie les chamans lancent en l’air une cuillère en bois. Le sens où elle atterrit donne la réponse à la question posée. Il n’est pas exclu que le chaman pousse la transe et répète son geste tant que la réponse n’est pas satisfaisante.
Les procédures aléatoires de divination comme les techniques d’interprétation des signes s’opposent à la divination orale, à la parole oraculaire par exemple. Le résultat de la divination constitue une occasion à saisir comme un facteur de décision ou un encouragement à l’engagement d’autant qu’elle passe pour exercer par elle-même une influence favorable sur l’engagement en question.

La divination chamanique est séduisante car il y a intrinsèquement en elle l’absence de tout souci de vérification empirique.

La typologie des formes divinatoires est très créative. Le Yi-King fait partie de la géomancie, une divination basée sur l’interprétation de figures obtenues par le jet de petits objets ( os, bois, cailloux, graines).
Il existe un nombre considérable de variantes. L’ornithomancie étudie le vol des oiseaux; la lécanomancie, les tâches surnageant à la surface d’un mélange d’eau, d’huile et de vin. La clédonomancie se base sur les paroles entendues fortuitement en chemin, la rhapsodomancie en est une variante écrite. La crommyomancie s’intéresse à la façon dont germe les oignons tandis que la botanomancie utilise les feuilles des plantes comme support divinatoire. La liste est tout aussi longue que réjouissante.

21 décembre 2017, rue Popincourt, Paris 11ème.

J’entreprends une formation en ligne pour coder en langage Python. Je vais programmer un outil qui me permettra de déterminer par un procédé aléatoire des coordonnées géographiques.
Rapidement je me rends compte que des lignes de codes existent déjà pour cette fonction. Il existe même un site dédié à ce type de divinations algorithmiques : random.org .

J’utilise cet outil en ligne pour déterminer un point sur la surface du globe terrestre. Le premier tirage me donne une position sous-marine au cœur de l’océan atlantique, je décide de poursuivre la transe jusqu’à obtenir un point terrestre.
Le troisième est le bon.

18° 22’ 38’’ S – 42° 2’ 34’’ O

Je suis au Brésil, dans l’état du Minas Gerais. Plus précisément dans la sous-région de Governador Valadares. Les vues satellites ne me permettent pas de déterminer avec précision la commune à laquelle sont rattachées ces coordonnées géographiques.

C’est l’été il fait plus de trente degrés.